Skip to content

Accueil > Auteur > L’origine des romans de Kadyan ?

L’origine des romans de Kadyan ?

mercredi 10 juillet 2013, par Kadyan

Pointe sud de la Nouvelle-Zélande 2013C’est en réfléchissant à mon premier roman "En l’honneur du Drall" que je me suis décidée pour une trilogie. La richesse et la complexité du monde Atmak méritaient au moins ça !

La première partie de "La bête dans la maison" est issue d’un rêve que j’ai voulu compléter pour avoir une fin plus positive, sans réaliser que je laissais la porte ouverte à une suite possible. Une histoire fantastique ? Non, pas vraiment. C’est un roman à cheval sur 2 styles mais qui reste très terre à terre par la lutte contre le racisme et l’homophobie de l’héroïne.

"A l’abordage" est une envie de recréer l’atmosphère des films de corsaires de mon enfance. Je voulais tous les clichés du genre dans ce livre, pirate, bataille, perroquet, jambe de bois...et surtout, ce que je n’ai pas pu avoir à l’époque, un capitaine pirate qui soit une femme. Séville 2007

"Willowra" est issu de mon amour pour les grands espaces australiens. Ce pays, sa faune, sa flore, ses habitants, tout me fascine. Cela valait bien un livre.

"Le prix du sang" reflète ma fascination des Etats-Unis à un moment de ma vie même si je n’y suis jamais allée. Les séries TV ingurgitées durant mon adolescence, et encore maintenant, m’ont donné envie de créer l’histoire d’Alex.

Samarcande 2009Pour écrire "A marche forcée", j’ai exploité ma connaissance de l’Himalaya et de l’Asie du Sud Est. Certaines anecdotes utilisées dans le récit me sont réellement arrivées même si la majeure partie de l’histoire est de la pure fiction.

18 Messages

  • L’origine des romans de Kadyan ? Le 12 novembre 2013 à 17:37, par Nathalie

    Bonjour,

    dans votre présentation vous parlez de littérature lesbienne d’outre-atlantique. Avide de nouvelles découvertes dans ce domaine je me demandais quels ouvrages/auteurs vous me recommanderiez. En attendant bien sur de pouvoir lire "A Marche forcée" et la suite de "A la Poursuite des Confins" ;)

    Bien à vous
    Nathalie

    • L’origine des romans de Kadyan ? Le 13 novembre 2013 à 08:45, par Kadyan

      A la base, je suis une fan de Gerri Hill mais aussi de Radclyffe pour beaucoup de ses romans (pas tous). J’aime beaucoup Gun Brooke que j’ai d’abord découvert au travers de ses fans-fiction de Voyager et Jae que je viens de découvrir.
      Caresser le velours de Sarah Waters m’a beaucoup influencé pour le premier roman que j’ai écris (En l’honneur du Drall). Le ton et l’écriture à la première personne ont été une révélation.
      Actuellement, je découvre beaucoup de nouvelles auteures chez Bella Book et Bold Stroke edition (Ali Vali, D Jackson Leigh, Julie Cannon) mais j’ai toujours quelques favorites dans les anciennes K. V. Forrest, Claire McNab, Nicola Griffith ou plus récentes comme Kim Baldwin. La liste est longue et les romans correspondent de plus en plus à mes attentes : réalistes, pas prise de tête avec une histoire dont les personnages principaux sont lesbiens.

  • L’origine des romans de Kadyan ? Le 15 novembre 2013 à 13:00, par Nathalie

    Merci beaucoup, j’ai de quoi lire pour l’hiver maintenant :)
    Je viens de commencer un Gerri Hill (Hunter’s way) et je n’arrive déjà plus à le lâcher.

    Nathalie

  • L’origine des romans de Kadyan ? Le 16 novembre 2013 à 08:25, par Kadyan

    Effectivement, un de mes préférés. J’aime aussi beaucoup "No string" et "Devil’s Rock’ aussi.
    Essayez Jae, tous les livres que j’ai lus sont très bien faits.

  • L’origine des romans de Kadyan ? Le 10 janvier 2014 à 14:57, par ALEXE 59

    Je pense avoir lu une bonne partie des romans traduits ou écrits en langue française en écumant les sites de KTM, Dans l’Engrenage, Labrys (qui n’existe malheureusement plus) et d’autres maisons d’éditions peu connues.
    De très bons dont les vôtres font parties et de moins bons.
    Et en lisant vos échanges je regrette de ne pouvoir lire dans la langue de Shakespeare, cela me donnerait beaucoup plus de choix.
    Lorsque je vois les productions de Radclyffe, G. Hill, G. Brooke, etc ..., je me dis que je passe à côté de beaucoup de plaisir, moi qui dévore les récits comme certaines dévorent les carrés de chocolat.
    J’ai lu que vous cherchiez à vous faire traduire en anglais et je ne doute pas de votre succès.
    J’aimerais que les maisons d’éditions françaises soient moins frileuses pour éditer des romans lesbiens et les traduire.

    • L’origine des romans de Kadyan ? Le 22 janvier 2014 à 18:24, par Nathalie

      Remarquez, ça peut être une superbe occasion de se mettre à l’anglais. Le manque de romans lesbiens (non déprimants) en français est la raison pour laquelle je lit tellement de livre en anglais. Je n’ai pas encore essayé l’allemand mais j’ai peur que la "musicalité" de cette langue se prête mal aux romances.

      • L’origine des romans de Kadyan ? Le 23 janvier 2014 à 10:52, par Kadyan

        Ah, l’allemand ! J’ai bien essayé de l’apprendre durant mes deux ans à Francfort mais je n’ai pas accroché (à la base je ne suis pas très douée en langue).

        J’écris ce que j’ai envie de lire. Et, franchement, les livres déprimés ou prise de tête me barbent. Il y en a malheureusement aussi en anglais (j’en ai lu quelques uns dernièrement).
        Parfois, aux romancières qui décrivent des situations dans le style "je t’aime mais je ne suis pas assez bien pour toi alors arrêtons là...’ , j’ai envie de dire "arrêtez de vous compliquer la vie". Elle est trop courte pour ne pas se faire plaisir.

        Le livre qui va sortir chez KTM et celui que je suis en train d’écrire sont des romans d’aventure. Un vous entraînera du Népal à la Thaïlande en passant par le Tibet en 1997 et l’autre vous conduira chez les féroces Vikings en 980.

      • L’origine des romans de Kadyan ? Le 20 février 2014 à 16:34, par Alexe59

        J’y ai pensé et ai même fait l’acquisition de certains récits en anglais.
        Je ne m’y suis pas encore mise, j’ai l’impression de me retrouver devant quelque chose d’ insurmontable.
        Je me dis que ça me prendra énormément de temps d’arriver au bout d’une histoire.
        Alors en attendant les ouvrages de Kadyan ( :-) ou d’autres j’essaie de trouver une personne qui pourrait me les traduire.
        Je suis bilingue mais en italien.

  • L’origine des romans de Kadyan ? Le 23 janvier 2014 à 11:48, par Nathalie

    Oui j’ai eu aussi beaucoup de mal à l’apprendre, je suis plus scientifique que littéraire. J’ai travaillé sept ans en Allemagne et deux ans en suisse alémanique donc on va dire que c’est rentré "à force". Dans la catégorie des romans déprimants celui qui ’a le plus énervé récemment c’est "A cause d’un baisé" de Brigitte Kernel. Un ode aux relations à sens unique où l’Autre est placé sur un piédestal. Heureusement que ce ne sont pas la majorité des romans et qu’il y a les vôtres :)
    J’ai fini la trilogie des Atmaks et je me suis régalée. J’ai hâte de lire les suivants.

    • L’origine des romans de Kadyan ? Le 24 janvier 2014 à 08:49, par Kadyan

      Pour les Atmaks, c’est une trilogie (3 romans) et c’est tout.

      Je publierai certainement l’histoire de Sidji que j’avais écrit pour "En l’honneur du drall" mais ça ne collait pas dans le roman (trop long et quittait le personnage principal).
      J’ai aussi une autre histoire d’Atmak (rien à voir avec la trilogie) mais elle demandera beaucoup de travail pour la mettre à niveau de publication.
      Donc, en ce qui concerne les Atmaks, il ne faut pas être trop pressé.

      • L’origine des romans de Kadyan ? Le 20 février 2014 à 16:29, par Alexe59

        J’ai adoré la trilogie et arrivée à la dernière page du dernier tome je n’avais qu’une seule envie qu’il y ait une suite mais forcément ça ne peut pas durer indéfiniment.
        L’histoire de Sidji ??? Ça me plairait bien de la lire.
        Après avoir lu celle de Djoll, Djillan et Djona, je pense que Sidji mérite bien d’être mise à l’honneur.
         :-)

    • L’origine des romans de Kadyan ? Le 20 février 2014 à 16:22, par Alexe59

      Alors là je suis d’accord, le roman de B. Kernel quel ennui, je me suis obligée à aller jusqu’au bout alors qu’habituellement je n’ai qu’une hâte lorsque je dois laisser la lecture de côté c’est de reprendre.

  • L’origine des romans de Kadyan ? Le 24 janvier 2014 à 09:01, par Nathalie

    je pensais aux romans suivants, pas particulièrement aux Atmaks :)

  • L’origine des romans de Kadyan ? Le 24 février 2014 à 10:31, par Alexe59

    Dans Les Bâtisseurs d’Empire, j’ai juste un regret : pourquoi n’avoir pas permis à Djona de retrouver une compagne même sur le tard ?

    Vous êtes-vous fait un clin d’œil à vous-même en introduisant des mots qui reprennent une consonance identique au vôtre : le Dyan, le Wadyan, le Medyan ?

  • L’origine des romans de Kadyan ? Le 25 février 2014 à 10:27, par Kadyan

    Bonjour,

    Djona retrouver une compagne ? Non, l’idée ne m’est même pas venue. Lorsque les Atmaks aiment c’est pour la vie. Rares sont ceux qui retrouvent compagne ou compagnon comme Djilann. Mais vous serez d’accord avec moi pour dire que Djilann est un cas à part.

    Mon nom est un pseudo, bien sûr. Pour tout vous dire, lorsque j’ai cherché le pseudo, j’avais utilisé le mot kadyan dans les Bâtisseurs d’Empire et la sonorité me plaisait donc j’ai enlevé le mot dans le livre et je l’ai remplacé par un autre (Wadyan) mais je n’avais pas envie de changer le reste. Donc pas de narcissisme de ma part, juste le fait que trouver un pseudo sympa n’est pas facile. Je me suis ensuite rendue compte que c’était un nom de famille indien.

  • L’origine des romans de Kadyan ? Le 26 février 2014 à 12:10, par Alexe59

    En effet, Djilann est à part.
    Mais si l’on prend Sidji qui est une Atmak, elle avait pour compagne Djoll et pour compagnon Mickael.
    Djoll avait également Mickael pour compagnon.
    Et il me semble que Djoll s’était posée la question de savoir si elle n’aurait pas pu prendre une autre compagne en plus de Sidji. Malheureusement, je ne me souviens plus du nom de ce personnage qui est parti combattre les Amazones.

    Je ne voyais aucun narcissisme de votre part, bien au contraire j’ai trouvé ça sympa.

  • L’origine des romans de Kadyan ? Le 28 février 2014 à 12:28, par Kadyan

    Les Atmaks peuvent avoir plusieurs compagnes ou compagnions (2) mais la perte d’un compagnon est difficilement surmontable. La perte de Michael a provoqué un vide dans la vie de Sidji (moins dans celle de Djol).